Félicien Rops

Ostende. Parue dans l'Uylenspiegel, n°31 du 31 août 1856. « Vois-tu, mon vieux, on a beau dire que la contrefaçon est abolie, - il y aura toujours des baigneuses contrefaites. » Lithographie 17,1 x 21,3.
Exst. 55, Ramiro 50, Mascha 91.
Référence 23129
Prix 150 €
Commande/